Traque des groupes armés à Kalehe : Des villages se vident de leurs habitants, témoigne un acteur de la société civile

Dans la matinée de ce mardi 26 Novembre, la population de Kalehe s’est réveillée dans une psychose totale suite aux affrontements qui opposent les FARDC aux éléments du conseil National pour le Renouveau Démocratique (CNRD) composé des éléments FDLR.

Le président de la société civile sous noyau de Minova Sadiki Shamavu Juges, donne son témoignage sur ces affrontements dans le groupement de Buzi et Ziralo en territoire de Kalehe.

« nous nous sommes réveillés le matin à partir de 5h où nous avons commencé à entendre de crépissement de balles dans le village Routard à 15 km du village Shange dans le groupement de Ziralo.

Durant toute la journée, les activités ont été suspendues suite à ces combats des FARDC contre CNRD. Et jusque ce soir la population des villages  Shanje, Bihovu, Chambmbo, Fuangere , Bibatama , Chumuyaga ,Kitindiro et Rutare commencent à vide leurs milieux par peur », relate-t-il.

Jusqu’hier soir, la situation sécuritaire n’est pas bonne dans le territoire de Kalehe. La population demande l’implication des autorités au niveau national et provincial. Que les services habilités leur viennent en aide, car ils sont exposés dans des affrontements.

Natasha Balegamire

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *