Sud-Kivu : Parité homme-femme, la « Dynamique 50% des femmes » reclame l’annulation de deux arrêtés pris en violation de la constitution

La « Dynamique 50% des femmes » de la province du Sud-Kivu, est montée au créneau ce samedi 09 novembre 2019.

Cette structure est allée déposer aujourd’hui auprès du Procureur Général près la Cour d’appel de Bukavu, une requête en annulation des arrêtés du gouverneur Théo Ngwabije relatifs à la parité homme-femme. A en croire la Dynamique 50% des femmes, ces deux arrêtés violent l’article 14 de la constitution de la Rdc

« La Dynamique 50% des femmes est venue déposée auprès du procureur Général la requête portant annulation de deux arrêtés signés par le gouverneur. Ces arrêtés ont été pris en violation de la constitution et d’autres lois de la république consacrant la parité homme femme en Rdc. Et c’est pour cela qu’entre autre activité menée par la Dynamique, elle a jugé mieux de déposer cette requête aujourd’hui en espérant que le procureur général à son tour saisisse la cour d’appel dans sa section administrative afin de voir annulé les arrêtés du gouverneur et de voir les femmes intégrées son gouvernement et aussi son cabinet. Parce que les arrêtés visés ici portent nomination des membres du gouvernement provincial et aussi une nomination d’un directeur de cabinet et d’un directeur adjoint du cabinet du gouverneur », a confié Me Aline Bahati au journal L’Essentiel.

Cette dernière justifie la démarche de sa structure par le simple fait qu’elle veut simplement voir la femme être représentée dans les instances politiques de la province.

« nous avons conscience de la situation actuelle et des tractations au sein du gouvernement provincial. Et nous tenons à signaler et à faire acter que la Dynamique 50% des femmes est apolitique. Nous sommes derrière aucun parti politique. En plus nous n’avons rien contre la personne du gouverneur Théo Ngwabije Kasi. On ne s’attaque pas à sa personne mais on s’attaque à ses décisions», a-t-elle précisé.

Judith Kahasha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *