Sud-Kivu : Le secrétaire administratif de la chefferie de Kabare évoque les facteurs liés à l’insécurité dans son territoire

Au cours d’une interview exclusive accordée au journal L’Essentiel, le secrétaire administratif de la chefferie de Kabare a épinglé les facteurs liés à la recrudescence de l’insécurité dans son territoire. Parmi ces facteurs, Me  Eric Byamungu Babunga cite l’insuffisance des éléments de l’ordre, les attaques ciblées et les repris de justice.

« Nous sommes en train de le constater non sans regret qu’il y a une situation de recrudescence de l’insécurité beaucoup plus dans le groupement d’Irambi Katana et dans le groupement de Bugorhe à Kavumu, où l’on a enregistré les cas de pillages et d’assassinats, et il n’y a pas longtemps à Chegera dans la nuit du samedi au dimanche 03 novembre il y a eu des cas d’assassinats et il y a eu beaucoup des balles qui ont crépité. Cela est dû à plusieurs facteurs. D’un côté, toute l’étendue de la chefferie n’est pas suffisamment couverte par les éléments de l’ordre, militaires et  policiers. De l’autre, Il y a les repris de justice. Il y a aussi des attaques ciblées. Par jalousie et  haine, les gens mettent fin à la vie des autres. Nous condamnons cela », a-t-il expliqué.

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *