Sud-Kivu : Le député provincial Maisha Kanzekuhera Freddy lève un coin de voile sur le projet d’exploitation du gaz méthane dans le lac Kivu

Lors de la première de mercredi 22 Mai 2019 le députe élus d’idjwi Maisha Kanzekuhera Freddy a soulevé un point à l’hémicycle sur les retombées de la dite exploitation du gaz méthane dans le lac Kivu qui auraient plus d’impact sur la population insulaire d’Idjwi et des autres riverains de ce lac dont Kalehe et kabare.

« La fois dernière, au courant de ce mois de mai, nous avons été invité à Goma pour prendre part à une réunion qui était organisée par l’entreprise EPPM en collaboration avec la province du Sud- Kivu. En y arrivant, nous, élus d’Idjwi et Kalehe sommes rendus compte que  le projet concernait beaucoup plus l’entreprise elle-même ainsi que la province du Nord-Kivu. Et pourtant, il y a une loi sur la délimitation des provinces qui met toute l’entièreté des eaux du lac Kivu dans la province du sud-Kivu. Ainsi pour dire que la question de l’exploitation où le projet de l’exploitation de ce gaz devrait beaucoup plus mettre autour d’une table cette entreprise et la province du sud Kivu et non la province du Nord-Kivu parce que le lac est une partie du sud Kivu », a dévoilé Maisha Kanzekuhera Freddy.

Cet élu d’Idjwi se dit déterminer d’aller jusqu’au bout de sa démarche qui s’inscrit dans la droite ligne du mandat qu’il a reçu du peuple qui l’a élu.

« J’ai obligation d’aller jusqu’au bout parce que j’ai reçu entre autre le mandat de défendre les intérêts de toute la province du sud Kivu. J’ai déjà amorcé quelques étapes. Car lorsqu’on a été dans une réunion à Goma j’avais soulevé quelques questions, malheureusement qui n’ont pas trouvé  satisfaction, maintenant je suis à la seconde étape  j’ai déjà écrit à l’entreprise susdite pour demander à ce que la province du Sud-Kivu soit associée à la gestion de ce projet pour que les retombées sur le plan économique, énergétique et pourquoi pas en terme d’emplois  puissent bénéficier à la province du Sud-Kivu. Je suis intervenu à l’hémicycle aujourd’hui pour essayer d’attirer l’attention de mes collègues, leur montrer qu’il y a un projet qui, sur le plan financier peut aider la province mais aussi afin que nous, élus de la province du sud Kivu puissions nous impliqué pour voir comment gérer si pas les avantages mais aussi nous devons tenir compte des impacts sur le plan environnemental. Bien sûr que c’est un projet qui doit régénérer peut être des avantages mais aussi derrière ça il y a des inconvénients. Nous devons tenir compte de ça et les inconvénients ne concernent qu’une grande partie la population du sud Kivu. ces inconvénients vont beaucoup plus toucher la population du territoire d’Idjwi car cette population vit du lac Kivu à travers la pêche et j’appelle cette entreprise à prioriser les habitants d’idjwi pour qu’elle soit la première bénéficière à travers l’installation du courant électrique de ce gaz qui sera exploité », a-t-il conclu.

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *