Sud-Kivu: La situation redevient calme après accrochages entre les pygmées et les gardes du PNKB

La situation est devenue calme après 72 jours de vive tension observée les 23 et 24 avril 219, entre les pygmées vivant dans le parc de Kahuzi Biega et les gardes de ce patrimoine .

Un soldat éco garde répondant au nom de Batasema Basoda a été tué par un groupe des pygmées armés des machettes, lances, couteaux et des flèches et un autre a été grièvement blessé.

Des sources sur place renseignent que les pygmées ont ainsi réagi pour venger deux de leurs qui seraient aussi tués par les gardes du parc national de Kahuzi Biega un jour auparavant. Dès lors, les deux parties vivent à couteaux tirés.

“Nous savons que c’est un travail des ennemis de l’évolution de Kahuzi Biega. Il n’y a pas longtemps que nous avons fêté la troisième place de destination touristique en Afrique. Nous voulons ici rassurer aux gens que cette situation s’est passée très loin de la zone touristique. Cette situation n’impacte à rien les activités touristiques ou le tourisme au Kahuzi Biega. Le tourisme au Kahuzi se déroule sans problème. Nous restons la troisième meilleure destination touristique en Afrique” , renseigne le chef de site Pnkb Didier Byahombe.

C’est depuis le mois de décembre dernier que le PNKB a été envahi par des pygmées qui se livrent à la déforestation, carbonisation et au braconnage sur les limites du parc dans la partie haute altitude.

lessentielrdc.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *