Sud-Kivu : la courtoisie routière touche à sa fin

La courtoisie routière dans la province du Sud-Kivu est finie. Un délai de deux mois a été accordé par le ministre provincial des transports et voies de communication aux chauffeurs et motocyclistes de s’acheter des documents exigés.

Dans les heures qui suivent, le ministre des transports au Sud-Kivu, Maître Swedi Basila, annoncera la fin de la période de courtoisie routière  et le début de l’opération de bouclage pour le contrôle des documents de bord des engins roulant sur toute l’étendue de la province.

Au cours d’un entretien mardi  avec les services et les associations partenaires de son ministère dans le domaine du transport terrestre, le ministre Claude Swedi Basila a dit que les deux mois de courtoisie routière étaient suffisants avant d’ajouter que le bouclage sera prochainement lancé après cette séance d’évaluation.

Il a invité les propriétaires et conducteurs des engins roulant à s’acquitter de cette obligation civique afin d’éviter de tomber entre les mains de la police de circulation routière. Maître Claude Swedi Basila a encouragé ceux qui sont déjà en ordre avec les documents de bord des véhicules et les plaques minéralogiques des motos.

Cette opération permet à la province de générer des recettes afin de concrétiser les promesses faites à la population par l’autorité provinciale du Sud-Kivu, précise-t-on. 

Juliette Fazili

1 thought on “Sud-Kivu : la courtoisie routière touche à sa fin

  1. Vos informations sont importantes pour nous qui sommes loin du pays. Et nous avons l’opportunité de comprendre ce que vous avez et aussi faire ce que nous devrions faire pour nos familles respectives. Petit à petit nous vaincrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *