Situation sécuritaire à Itombwe/Mwenga: le gouverneur du Sud-Kivu dépêche une délégation des députés et ministre provinciaux à Kipupu

La situation sécuritaire dans les Hauts-plateaux d’Itombwe en territoire de Mwenga dans la province du Sud-Kivu, préoccupe au plus haut point le chef de l’Exécutif provincial du Sud-Kivu.

Théo Ngwabije a dépeint cette situation sécuritaire vendredi dans sa communication lors de la 26 ème réunion ordinaire du conseil des ministres provinciaux, tenue au gouvernorat de province.

Au regard de la gravité de la situation et pour en avoir le coeur net, le gouverneur Théo Ngwabije dépêche une délégation mixte gouvernement- assemblée provinciale-Monusco le samedi 25 juillet 2020.

Objectif, s’imprégner de la situation sur le terrain afin de permettre à l’Exécutif provincial de chercher des solutions idoines susceptibles de garantir la sécurité de la population civile de cette partie de la province du Sud-Kivu.

dans sa communication, son excellence monsieur gouverneur de la province a informé les membres du conseil des ministres de la situation sécuritaire préoccupante qui prévaut dans les hauts plateaux à cause de l‘activisme des groupes armés qui s’attaquent aux populations civiles et s’affrontent aux FARDC. Il est revenu sur les éléments malheureux survenus le 16 Juillet 2020 à Kipupu, secteur d’Itombwe en territoire de Mwenga où les forces négatives, en l’occurrence les groupes armés Twirwaneho et Ngumino ont perpétré des tueries graves contre les populations civiles innocentes. Le bilan provisoire de ces massacres fait état d’une dizaine des morts, de plusieurs villages incendiés, des biens pillés et beaucoup d’autres actes criminels. Par ailleurs, le chef de l’Exécutif provincial a souligné que toutes les autres autorités, tant au niveau national que provinciales, sont déterminées à pourchasser et à éradiquer ces forces négatives qui endeuillent nos populations. Le gouverneur Théo Ngwabidge Kasi a réitéré ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et a annoncé l’envoi, dès ce samedi 25 Juillet 2020 d’une délégation composée du ministre de l’intérieur, de deux députés provinciaux et des délégués de la Monusco pour s’enquérir de la situation et lui présenter le bilan définitif, des décisions idoines et appropriées“, rapporte le compte rendu du conseil des ministres provinciaux.

Il faut noter que le gouverneur de la province du Sud-Kivu réitère son exhortation aux communautés d’œuvrer pour la cohabitation pacifique et privilégier le dialogue comme mode de règlement des conflits.

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *