Sanction contre les proches de Kabila: le tribunal de l’Union Européenne rejette la requête de Shadary, Boshab

Les relations entre l’Union européenne et le clan Kabila sont loin de connaître un dégel. Le tribunal de l’Union européenne vient de rejeter les recours déposés au mois de mars 2018 par les proches de l’ancien président de la République Démocratique du Congo.

Placés sous les sanctions de l’Union européenne pour «violation de droit de l’homme» et «entrave du processus électoral», les proches du prédécesseur de Félix Tshisekedi, ont contesté devant l’instance judiciaire de l’Union européenne, la légalité de ces mesures restrictives.Sur la liste noire de l’Union européenne, se retrouvent des hauts gradés militaires et des personnalités qui ont occupé des fonctions politiques importantes sous les rênes de Joseph Kabila.

Dans le lot de ces personnalités politiques et militaires visées par les sanctions de l’Union européenne, Emmanuel Shadary, dauphin de Kabila à la présidentielle du 30 décembre 2018, Evariste Boshab, Kalev Mutond, Alex Kande, Jean-Claude Kazembe, Ilunga Kapeta , Delphin Kahindi, Kalev Mutond , Gabriel Amisi , John Numbi , Muhindo Akil.

Suite aux tractations diplomatiques entre le nouveau pouvoir entre les mains de Félix Tshisekedi et les «28», l’ancien porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, et l’ex responsable de la sécurité intérieure à l’Agence Nationale de Renseignement (ANR), Roger Kibelesa ont été graciés.

Le Conseil de l’Union européenne a toutefois, prolongé en décembre 2019, pour un an les sanctions contre les 15 autres proches de Kabila. A son accession à la magistrature suprême, Félix Tshisekedi qui gouverne en coalition avec la famille politique de son prédécesseur, avait plaidé pour l’allègement des sanctions de l’union européenne infligées contre les fidèles de son partenaire de l’alternance.

En dépit du revers subi devant le tribunal de l’Union Européenne, la défense des anciens proches de Joseph Kabila ne s’avoue pas vaincue. Elle compte déposer un deuxième recours incessamment contre le renouvellement des sanctions. Forum des AS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *