Reprise des cours à l’EPST et l’ESU: les ministres de tutelle appelés toutes affaires cessantes prendre langue avec les différents syndicats des enseignants et professeurs

Le secteur de l’enseignement en Rdc est secoué par des appels à la grève sèche dès la rentrée prochaine des enseignements à l’EPST et l’ESU. Pour parer à toute éventualités, le chef de l’Etat a instruit le gouvernement par le biais des ministres de tutelle de dialoguer avec toutes les parties.

…les Ministres sectoriels doivent également toutes affaires cessantes prendre langue avec les différents syndicats des enseignants et professeurs pour harmoniser les modalités de cette reprise des cours“, lit-on sur le texte du compte rendu du gouvernement central.

Pour rappel, le Ministre de l’EPST, Willy Bakonga a présenté lundi 27 juillet 20 à la presse à Kinshasa le nouveau calendrier réaménagé.

Le nouveau calendrier ne concerne dans un premier temps que les classes terminales (sixième primaire et quatrième des Humanités (sixième secondaire).

Au total, seuls deux millions 300 mille (2.300.000) élèves sont concernés par la reprise des cours sur une population scolaire estimée à 26 millions élèves sur toute l’étendue du pays. « pour les autres classes, le gouvernement étudie encore les modalités de reprise », a ajouté le ministre de l’EPST.

Sarah Isaka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *