Rdc: Dans son discours du 30 juin, Félix Tshisekedi se dresse contre toute réforme de la magistrature

Dans son adresse à la nation congolaise en marge des 60 ans de l’accession de la Rdc à la souveraineté nationale et internationale, le chef de l’Etat a brossé l’état de la nation, secteur par secteur. Une véritable autopsie sans complaisance mais réaliste.

En ce qui concerne  la justice,  le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo a loué l’action  de la justice qui recouvre peu à peu son indépendance. 

 » la justice est pour un État  ce que le sang est pour le corps humain. Voilà pourquoi j’estime que les réformes dzns ce secteur doivent etre dictées,  non pas par le souci de s’assurer une peotection d’une personne ou d’un groupe  de personnes,  mais plutôt par le souci d’apporter plus d’efficacité  et d’efficience au fonctionnement  de la justice « , a déclaré  le Chef de l’Etat. 

Aussi martèle-t-il,  “en considérant  ces éléments, je n’accepterai sous aucun prétexte des réformes dans ce secteur qui, par leur nature et contenu, viendraient porter atteinte à des principes fondamentaux régissant la justice tels que prévus dans notre constitution”.

Nanou Kambala, depuis Kinshasa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *