Rdc: 600 agents des structures standards des dix ministères de l’Etat réclament 9 mois d’arriérés de prime

Six cents (600)  agents  affectés dans les structures standards de dix ministères de l’Etat dans le cadre de la réforme de l’administration publique ont réclamé, lundi, au gouvernement de la République, le paiement de 9 mois d’arriérées de prime spéciale, lors du dépôt de leur mémo au ministère de la Fonction publique.

Selon le chef de division du ministère du Plan et point focal des structures standards, Albert Kabukoj,  les  agents de l’Etat  réclament dans leur mémo des arriérées de prime des 9 mois,  en vue d’être rétablis dans leur droit.   Ces  agents  sont des ministères  de  la Fonction publique, du Plan, du Portefeuille,  du Développement rural, de l’Agriculture, de l’Environnement, des ITPR, de l’EPSP, et la Primature    affectés après concours sur toute l’étendue du pays, dans les structures standards  depuis 2016 dans le cadre de la réforme de l’administration publique.

Dépôt du mémorandum des agents et cadres du ministère de l’Urbanisme et habitat à la Présidence de la République

Par  ailleurs,  le collectif des  agents  et  cadres  du  ministère de l’Urbanisme et habitat a déposé, lundi un mémorandum à la Présidence de la République, pour revendiquer le paiement de  la prime spéciale accordée et signée depuis le mois de juin par le ministère du Budget, selon Augustin Kalandi,  cadre  dudit  ministère. Ces agents en appellent à l’implication du Chef de l’Etat,  pour que cette prime leur soit accordée afin qu’ils puissent subvenir à leurs besoins de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *