Nord-Kivu: La cellule de communication du député national Eugène Serufuli tord le cou à l’intox

La cellule de communication de l’Honorable Eugène Serufuli explique  que  ce message  monté de toutes pièces par les ennemis de la paix. Ces derniers  ne visent qu’à créer un clivage ethnique  dans la province. En ce moment des crise sécuritaire, l’unité des toutes les communautés  du Nord-Kivu  est  plus   importante pour la stabilisation et la paix au Nord-Kivu  avec bien entendu,  la cohabitation pacifique intercommunautaire  des fils et filles de la province .
La fondation Eugène Serufuli NGAYABASEKA rappelle que  son promoteur est un  ‘’homme de valeur du travail et des bonnes relations humaines’’. Le Député National Eugene Serufuli  ne reculera point face à cette haine développée par certains compatriotes de mauvaise foi,  dans ses efforts ainsi qu’à son soutien aux autorités compétentes pour que la paix et la sécurité retrouvent leur place en province du Nord-Kivu a rappelé ce même communiqué.
Un message de haine véhiculé sur des réseaux sociaux font croire à l’opinion que le député national Serufuli serait impliqué dans les tueries de Beni.
La semaine dernière, le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Robert Seninga, a été aussi victime d’un message de haine monté par un individu l’accusant de participer systématiquement aux massacres de Beni, aussitôt informé, sa cellule de communication avait vite réagi pour démentir cette fausse information.
De notre Correspondant à Goma, David LUPEMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *