Nord-Kivu : Deuxième jour de manifestation dans la ville de Beni pour dénoncer les tueries

Pour une première, les jeunes enragés ont poursuivi leur manifestation de colère contre des tueries attribuées aux Adf.

Le boulevard Nyamwisi, rond-point du 30 juin ainsi que les alentours de la mairie, ont été pris d’assaut par des jeunes manifestants.

Dans la foulée, ils réclament le départ de la Monusco qui, selon eux, ne réagit pas aux attaques des Adf contre la population civile.

Ils citent en exemple l’attaque de mardi dernier à Boikene où sept civils ont été cruellement tués.

C’est ce qui justifie la présence des manifestants à la tombée de la nuit devant la base des casques bleus au quartier Boikene (nord). Les forces de l’ordre sont intervenues à coups de gaz lacrymogène et des tirs de sommation pour dispersés les manifestants.

Plus de soixante civils ont été tués ces deux dernières semaines dans la région au cours des diverses attaques. Une situation qui a poussé plusieurs habitants à quitter leurs milieux par peur des nouvelles représailles.

De notre correspondant à Butembo Fabrice L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *