Mwenga : Grogne au bureau des affaires foncières de Kamituga

Les activités ont été paralysées tout l’avant midi de  mardi 10 septembre 2019 au bureau de la circonscription foncière urbano-rurale de Kamituga .

Les agents du cadastre ont organisé un sit-in devant leur bureau  tôt le matin ; ces derniers ont mis des cadenas sur la porte centrale de leur bureau avec un écriteau sur laquelle on pouvait lire  ” non aux antivaleurs, non au népotisme oui au changement “.

Ces agents accusent leur chef de plusieurs griefs dont entre autres « le tribalisme, en remplissant son bureau avec les membres de sa famille qui sont toujours repris sur tous les ordres de mission délivrés pour les descentes sur le terrain ; ces protégés du chef de division extorquent les parcelles de population, l’acte qui terni l’image de leur service. Nous dénonçons également le rançonnement dont nous avons été victime de la part de notre C.D qui nous exigeait 20$ pour tout nouveau agent pour le suivi de leurs dossiers à la division provinciale de l’administration foncière afin de leur délivrer les commissions d’affectation  pendant que cette opération est gratuite », renseigne un agent sous l’anonymat. Un autre agent de renchérir : “Nous voulons le changement seulement , il faut que les autorités respectent les lois et textes réglementaires qui régissent notre pays ».

Contacter à ce sujet, Félicien Salumu Alimasi , l’incriminé , a rejeté toutes ces accusations. Celui-ci appelle plutôt ces agents à se mettre autour d’une table afin de trouver les solutions idoines quant à leurs revendications et non recourir à des tels actes qui ne redonnent pas une bonne image.

Rappelons que la porte du bureau a été rouverte dans l’après-midi de ce même mardi par les éléments de la police envoyés par le parquet de Kamituga qui a été saisi par le chef de division.

De notre permanent à Kamituga, Justin Lutala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *