Mbandaka : Les travaux d’entretien routier confiés à l’OVD aux arrêt

Les travaux de quatre axes lancés il y a quelques mois tournent au ralenti pourtant les comptes de l’Office des Voiries et Drainage de l’Equateur sont bien alimentés par le Fond National d’Entretien Routier à la hauteur d’un milliard 700 millions de Francs Congolais pour trois les axes (Ipeko, Révolution et Busira) et 2 millions de dollars américains pour l’avenue Munji.

Sur les chantiers, les ouvriers trimbalent quelques brouettes de sables, graviers, ciments et bien d’autres matériels destinés pour ces travaux. La population locale redoute des chantiers inachevés comme souvent le cas.

De son côté, le Directeur Provincial de l’OVD indique que toutes les machines prises en location pour les travaux lui ont été ravies et confiées à un particulier plus offrant.

Par conséquent, l’entreprise se trouve bloquée pour exécuter les ouvrages selon son chronogramme.

Par ailleurs, l’OVD Équateur à qui le FONER a confié l’entretien des routes ne dispose d’aucun engin de génie opérationnel. Seules, quelques machines obsolètes pourrissent dans son garage. Le renouvellement du charroi automobile de L’OVD constitue un atout majeur pour ces genres des travaux.

Chilassy Bofumbo, depuis Mbandaka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *