Le roi des Belges exprime pour la première fois des «regrets» pour le passé colonial en RDC

Le roi Philippe a présenté ce mardi 30 juin, pour la première fois dans l’histoire de la Belgique, «ses plus profonds regrets pour les blessures» infligées lors de la période coloniale belge en République démocratique du Congo. Dans une lettre adressée mardi au président de la RDC, Félix Tshisekedi, à l’occasion des 60 ans de l’indépendance de ce pays, le roi Philippe a écrit: «je tiens à exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore présentes dans nos sociétés». Rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *