Kinshasa-le ministre provincial de l’EPST rappelle: les frais de participation au Tenafep 17.000 et à l’examen d’état 85.000fc

Le ministre provincial en charge de l’EPST , Charles Mbutamuntu à présidé une réunion en prévision de la reprise des cours du 03 août au 3 septembre 2020, en présence des directeurs et chefs d’établissements de la province éducationnelle de la Tshangu dans l’école Don Bosco à la commune de Masina.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la vulgarisation des instructions prises par le gouvernement central afin de sauvegarder l’année scolaire 2019-2020.

Au cours de cette rencontre, C harles Mbutamuntu à invité les chefs d’établissements et responsables provinciaux au respect des recommandations édictées pour mieux préparer la rentrée scolaire car le calendrier ne sera pas modifié a- t- il insiste. Le ministre de l’EPST les a encouragé à abattre un travail de titan pour réussir cette année scolaire rongée par la pandémie de covid 19.

Il a promis les descentes sur le terrain pour inspecter les écoles sur la mise en pratique des différentes mesures des gestes barrières de façon à ne pas exposer les enfants à cette maladie.

Le patron de l’EPST a exhorté en outre les chefs d’établissements d’organiser les réunions avec les parents afin de se convenir sur les frais scolaires tenant compte de la situation actuelle caractérisée par la covid 19. Il soulignant que les frais de participation de Tenafep des élèves de l’école primaire est fixé à 17000 fc et celui de l’examen d’Etat 85.000fc.

Le protocole de lutte contre le coronavirus en milieux​ scolaires au menu de cette rencontre de la province educationelle de Tshangu

Le ministre Charles Mbutamuntu à évoqué que les acteurs éducatifs du sous-secteur de l’enseignement prennent l’engagement d’appliquer scrupuleusement les dispositions pour lutter efficacement contre la propagation de la maladie à coronavirus en milieux scolaires dès la réouverture des classes notamment lavage des mains, la désinfection des classes et bâtiment, le prélèvement de la température , la surveillance sur les gestes barrières de la toux de l’éternuement , de la distanciation sociale, du port obligatoire du masque, l’interdiction des salutations et embrassades ainsi que des activités sportives, cultures et parascolaires.

De son côté le directeur de province éducationnelle de Tshangu,Robert Kongi Mugomu s’est dit satisfait du choix porté sur son territoire par sa tutelle afin de relier l’information officielle aux responsables de sa juridiction et chefs d’établissements. Il a réitéré son engagement sur le suivi des instructions telles qu’édictées afin de les faire respecter.

Chimelle Nsimba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *