Kasaï-central : les femmes leaders outillées sur le plaidoyers de Violences Basées sur le Genre et le monitoring

Les rideaux sont tombés le dimanche 02 août 2020 sur l’atelier de renforcement des capacités des organisations de la société civile féminine sur la lutte contre les Violences Basées sur le Genre sur les plaidoyers,le monitoring et le circuit de référencement de cas.

Organisé par l’ONG Femmes main dans la main pour le développement du Kasaï FMMDK,ces assises de trois jours étaient centrées sur l’élaboration à adresser aux décideurs( gouvernorat et autres institutions) pour la prise en charge sanitaire et scolaire des survivantes de violences sexuelles.

Selon Nathalie Kambala Luse,secrétaire exécutive de FMMDK,cet atelier de trois jours a renforcé les capacités des femmes leaders pour mener des enquêtes sur terrain afin de détecter les vrais cas de violences sexuelles et celles basées sur le genre.

Nous vous assurons que les grandes dames qui sont dans cette salle sont en mesure d’élaborer les documents,de mener efficacement les activités sur les plaidoyers de violences sexuelles et celles basées sur les genres auprès des autorités politico-administrative soit aux leaders communautaires et réaliser des monitoring sur terrain pour détecter les vrais cas de violences sexuelles“, a dit Mme Kambala, secrétaire exécutive de l’ONG FMMDK tout en confirmant que dans les jours à venir, ces structures féminines vont envoyer en cascade les plaidoyers auprès des autorités.

12 structures féminines ont pris part à cet atelier allant du 31 juillet au 02 août 2020 dans le cadre de la journée de la femme Africaine.

Fabrice Kabamba, depuis Kananga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *