Kananga: plus de 2000 cas de violences faites aux femmes recensés de 2019 à 2020

Les chiffres font froid au dos. Mais c’est ce que révèle le mémo du collectif des associations féminines et organisations de défense des droits humains de la ville de Kananga dans la province du Kasai en RDC.

Ce mémo a été dévoilé en marge de la marche pacifique organisée dans les rues de Kananga ce vendredi 11 septembre 2020 par le collectif précité.

Devant le gouverneur intérimaire de la province du Kasai à qui le mémo a été remis, les manifestantes se disent être humiliées,maltraitées. Certaines d’entre elles sont violées,violentées et leur dignité n’est pas pris en compte.

Dans ce document, ce collectif constate la recrudescence des violences sexuelles pendant ces deux dernières années dont les statistiques s’élèvent à plus de 2000 cas de violences faites aux femmes depuis 2019 jusqu’à nos jours.

Elles proposent aux décideurs politiques d’assister les victimes de cette barbarie humaine avec un fonds d’appui ainsi que leur réinsertion dans la société.

Elles veulent voir aussi leurs bourreaux traîner devant les instances judiciaires compétentes pour répondre de leurs actes.

Fabrice Kabamba, depuis Kananga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *