Kalemie : le personnel de la prison centrale formé aux techniques de surveillance pour réduire les cas d’évasion (Monusco)

Au moins 25 membres du personnel de la Prison centrale de Kalemie, dans le Tanganyika, ont suivi du 16 au 17 octobre 2020 une formation sur «la généralité de la garde pénitentiaire et les techniques de surveillance», rapporte le site de l’Onu news.un.org

Parmi eux, 8 surveillants de prison dont 4 femmes , 4 militaires des Forces armées congolaises (FARDC), 13 agents de la Police Nationale Congolaise (PNC) ainsi que le directeur adjoint de cette prison.

Cette formation, initiée par le bureau de la MONUSCO à Kalemie et animée par l’Unité de l’Administration pénitentiaire et la Police de la MONUSCO (UNPOL), vise à réduire les cas d’évasion devenus fréquents dans la Prison centrale de Kalemie. Le dernier cas en date remonte au 6 octobre 2020. 

Au cours de deux séances, dont une théorique et une autre pratique, les formateurs ont mis l’accent sur le rôle du chef de poste de la garde descendante et montante, la situation de prise d’arme axée sur la vérification de la présence du personnel, la tenue de la main courante, la vérification du matériel et des registres par l’adjoint du Chef de poste, le déroulement de l’ouverture et la fermeture de la détention, la sécurisation des différentes clefs de la détention, la répartition des tâches et le service  de faction diurne et nocturne, le contrôle des détenus libérés et reçus du jour, le contrôle de la distribution de la ration pénale, et enfin la censure et la fouille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *