Jean-Pierre La Croix au Conseil de sécurité de l’Onu : «il y a maintenant de nouvelles opportunités en RDC pour faire progresser la paix et le développement » 

Le secrétaire général adjoint chargé des opérations de maintien de la paix de l’Organisation des nations unies, Jean-Pierre Lacroix, a affirmé hier lundi 9 septembre devant le Conseil de sécurité que la Mission d’observation onusienne pour la stabilité au Congo (MONUSCO), a permis de créer l’espace politique nécessaire au ” premier transfert pacifique du pouvoir démocratique en janvier 2019 en RD Congo.

Le diplomate français s’est ainsi exprimé alors qu’il faisait le point sur les progrès enregistrés et ceux qui restent à faire. Ce, un an et demi après le lancement de l’initiative Action pour le maintien de la paix (A4P) visant à renforcer l’efficacité des opérations de paix.

Selon Jean-Pierre Lacroix, le soutien de la MONUSCO à la mise en œuvre de l’accord politique du 31 décembre 2016 en République démocratique du Congo (RDC), a été déterminant.

” Comme l’a noté le Secrétaire général lors de son séjour dans le pays, voici quelques jours, il y a maintenant de nouvelles opportunités en RDC pour faire progresser la paix et le développement “,s’est réjoui le Secrétaire général adjoint chargé des opérations de maintien de la paix de l’Onu.

Devant le Conseil de sécurité, Jean-Pierre Lacroix a également exhorté les États membres de l’Organe de prise de décisions de l’Organisation planétaire, à garantir que les nouvelles priorités du maintien de la paix se voient allouées les ressources correspondantes. C’est donc ici, l’occasion de rappeler que l’ONU a concentré ses efforts sur le renforcement des capacités pour assurer une approche opérationnelle plus mobile, robuste, consciente et intégrée.

En RDC, la MONUSCO a ainsi remplacé des bases statiques par des bataillons à déploiement rapide (BDR).” Les BDR renforcent notre mobilité et notre robustesse, et au sein de la MONUSCO, elles font partie du concept de ” protection par projection ” de la mission ” a indiqué M. Lacroix, soulignant leurs capacités à se déployer rapidement pour prévenir, atténuer et gérer les menaces dès leur apparition.

BPM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *