Ituri: “le repli d’ex-combattants de leur site de pré-cantonnement pourrait faire le lit a une reprise des actes de violence envers les populations civiles” (porte-parole de la Monusco)

Le Porte-parole militaire de la MONUSCO a fait mercredi 12 février de la dégradation de la situation sécuritaire en Ituri. Selon le lieutenant-colonel Claude Raoul Djehoungo, la situation est volatile et fait craindre des nouvelles violences contre les populations civiles.

“dans la province de l’Ituri, la situation sécuritaire demeure préoccupante dans les territoires de Djugu, Mahagi et au sud d’Irumu. Le repli d’ex-combattants de leur site de pré-cantonnement dénote une crise de confiance et pourrait faire le lit a une reprise des actes de violence envers les populations civiles”, a-t-il prévenu au cours de la conférence de presse des Nations-Unies en Rdc, tenue le 12 février 2020 à Kinshasa.

Blaise Pascal Makandi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *