Ituri: la CRDH alerte sur la menace des miliciens maï-maï dans plusieurs villages du territoire d’Irumu

Plusieurs villages de la chefferie de Walese-Vukutu en territoire d’irumu dans le la province de l’ituri, sont ces jours sous menace des groupes armés négatifs actifs dans cette contrée essentiellement des miliciens Maï-Maï, dans cette partie du pays.

La convention pour le respect des droits humains CRDH antenne d’irumu qui livre la nouvelle à lessentielrdc.info,par le biais de son coordonnateur Christophe Munyanderu ce samedi 27 juin 2020, indique que les miliciens Maï-Maï exigent de frais aux habitants cultivateurs qui ont commencé à regagner cette contrée après les récentes attaques des rebelles ADF les fois dernières.

en général, dans le territoire d’Irumu il y a l’activisme des groupes armés notamment les miliciens Maï-Maï dans la chefferie de walese-vukutu qui, ce dernier temps sont en train de menacer la population, ces miliciens demandent à chaque cultivateur au moins 3000fc”, a-t-il fait savoir

La CRDH demande l’implication urgente du gouvernement provincial, afin de rassurer la population sur sa sécurité et restaurer l’autorité de l’Etat dans cette partie du territoire national. Elle appelle la population au calme car la “situation sécuritaire n’est pas à craindre hormis la menace des groupes armés négatifs”.

Pour rappel, la chefferie de Walese-vukutu a plusieurs fois été la cible des attaques des rebelles ougandais de forces démocratiques alliées(ADF), notamment dans les villages de Ndalya et de Bianey Mufutabangi où plusieurs civils ont été tués par ces rebelles.

Gires Kasongo, depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *