Ituri : 5 corps des civils tués par les ADF en mars dernier, découverts à Mapimbi

Tués au mois de mars dernier par les rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF), 5 corps dont une femme, ont été découverts la journée de dimanche 26 juillet 2020 au village Mapimbi, entité située à plus ou moins cinq kilomètres à l’Est de Makumo dans le groupement Bagnole, territoire de Mambasa dans la province de l’Ituri.

La convention pour le respect des droits humains (CRDH) antenne de Mambasa qui livre la nouvelle à lessentielrdc.info ce lundi 27 juillet 2020 par le biais de son coordonnateur adjoint John Vuleveryo, indique que ces civils figurent parmi les victimes des massacres perpétrés par les ADF au mois de mars 2020 où environs 140 personnes étaient tuées par ces rebelles.

Oui c’est confirmé, il y a 5 corps qui ont été découverts à Mapimbi hier dimanche et après les enquêtes menées par la CRDH et les autorités militaires, ces corps figurent parmi ceux qui ont été tués par les ADF à mars dernier”, a-t-il fait savoir.

La CRDH ajoute que la situation sécuritaire dans cette partie du pays ne pas à craindre ces jours-ci. Elle appelle à la consolidation de la collaboration entre les civils et les militaires afin que la paix soit une réalité non seulement dans le territoire de Mambasa mais aussi dans toute la province de l’Ituri.

Gires Kasongo, depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *