Instabilité du taux de change: le gouvernement invité à faire preuve de beaucoup d’audace dans la recherche des solutions

Réitération des efforts à fournir pour la stabilisation du taux du FC face aux devises étrangères, le chef de l’Etat est revenu sur la question vendredi lors de la 42è réunion du conseil des ministres du gouvernement Central.

A ce propos, le Président de la République a invité le Gouvernement à faire preuve de beaucoup d’audace dans la recherche des solutions permettant de stabiliser dans un premier temps le taux de change, de le rendre ensuite favorable pour notre économie et le bien-être de la population“, renseigne le compte rendu du Conseil des ministres du gouvernement Central.

Le Comité de conjoncture qui regroupe certains membres du gouvernement sous la conduite du Premier ministre invite les Congolais à ne pas céder à la panique face à l’instabilité du taux de change. Car ce taux dépend aussi pour beaucoup de l’incertitude que veulent créer certains ennemis de la nation dans l’environnement socio-politique et économique politiques du pays. C’est ce qu’indique une dépêche de la Primature, publiée ce mardi 28 juillet.

Concernant la note de conjoncture exposée par la ministre du Plan, elle a révélé un ralentissement de la dépréciation du franc congolais face à la devise étrangère, grâce aux mesures prises par le gouvernement et la Banque Centrale du Congo, a déclaré Jean-Baudouin Mayo, ministre du Budget dans son compte rendu de cette séance de travail.

Le Comité de conjoncture a noté « des anticipations malheureusement sur le marché. A titre d’exemple, certains opérateurs économiques qui ont bénéficié pourtant de la suspension d’impôts dans le cadre des décisions arrêtées par le Gouvernement central pour préserver l’économie nationale des effets néfastes de la pandémie de Covid-19, ne jouent pas franc jeu puisque les prix des biens augmentent sur le marché », a déclaré le ministre Mayo.

A cet effet, le gouvernement invite ces opérateurs économiques au sens élevé du patriotisme, et lance le même appel à tous les acteurs politiques, sociaux et autres, afin de regarder dans la même direction pour développer le pays.

Sarah Isaka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *