Goma: Découvrez la liste des militants LUCHA violentés actuellement aux soins

Des membres de la Lucha ont manifesté ce vendredi 10 mai 2019, devant les installations du géant de télécom Airtel Goma.

Les frondeurs ont exigé la réduction des prix de différents services notamment les Mégabyts, les crédits d’appels et les transactions mobile Monney.

Il était aussi question d’exiger l’amélioration de la qualité d’Internet et de la téléphonie mobile et l’implication de ce géant de télécom dans l’identification de Kidnappeurs qui utilisent souvent leurs numéros d’appel.

Selon des témoins, la police a fait usage des gaz lacrymogènes, des matraques, des weps, des fouets et gifles pour disperser les manifestants.

4 filles et 7 garçons, tous militants de la Lucha ont été grièvement blessés et sont hospitalisés à l’hôpital général du Nord-Kivu et l’hôpital Heal Africa, si l’on en croit Emmanuel Ndimwiza un des militants de la LUCHA.

Ci-dessous la liste non encore exhaustive des membres de la Lucha blessés et acheminés aux soins, selon la Lucha.

À l’hopital général de Goma:
1. Queen Mwanze
2. Irène Mwinja
3. Agapée

À l’hopital Heal Africa:

1. Rebecca Kabuo
2. Georges Museveni
3. Eliezer Ushindi
4. Trésor Bashali
5. Bienvenu Matumo
6. King Mwamisyo
7. Josué Mutanava
8. Gloire mumbere Magazine

Dans d’autres villes comme KINSHASA, KISANGANI, BÉNI, BUTEMBO, KINDU, LUBUMBASHI, KANANGA, BUJIMAYI, BUKAVU; les manifestations se sont bien déroulées et les mémorandums ont été déposé.

lessentielrdc.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *