Félix Tshisekedi : “le peuple congolais n’accordera aucun pardon à ceux qui s’évertueront à créer ou à entretenir des entraves au progrès”

Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a reconnu vendredi le poids de responsabilité qu’il porte en dirigeant un pays aux dimensions continentales, quatre fois plus grand que la France et 80 fois plus grand que la Belgique l’ancienne colonie. Il l’a dit le 23 octobre 2020, lors de son adresse à la nation.

la tâche que vous m’avez confiée est immense. Elle comporte dans l’urgence les objectifs ci-après :

  • Rétablir la paix là où elle est compromise et la consolider là où elle existe ;
  • Construire la démocratie ;
  • Organiser les élections crédibles dans le délai constitutionnel ;
  • Renforcer l’état de droit ;
  • Bâtir nos infrastructures ;
  • Assurer la santé à nos populations ;
  • Garantir l’éducation de nos enfants ;
  • Donner une perspective économique à notre jeunesse ; et
  • Promouvoir davantage les droits des femmes. Face à l’ampleur de ce défi, le peuple congolais n’accordera aucun pardon à ceux qui, dans la classe politique, s’évertueront à créer ou à entretenir des entraves au progrès, animés qu’ils sont par une simple stratégie de survie politique ou de positionnement individuel par la haine tribale, la rancœur ou par la poursuite de la prédation en toute impunité”, a-t-il déclaré. Dans la foulée, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a salué les efforts d’abnégation de ceux qui, dans tous les camps, se sont démarqués de ces antivaleurs. Nanou Kambala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *