Facebook veut retirer le nombre de «like» pour limiter sa chute d’audience

Les réseaux sociaux seraient-ils un monde meilleur sans le fameux bouton « like » ? C’est en tout cas ce que cherche à savoir Facebook, non sans arrière-pensées économiques. La firme californienne envisage en effet de masquer la comptabilisation du nombre de « j’aime » obtenu sur chaque publication. Depuis plusieurs mois, des tests sont déjà menés sur Instagram, et leurs résultats seraient concluants.

Ce pouce « j’aime » ou « like » est aujourd’hui omniprésent, c’est presque devenu un automatisme. Son apparition, il y a dix ans, a complètement bouleversé les usages du web social. Alors, pourquoi Facebook cherche-t-il aujourd’hui à faire marche arrière en faisant disparaître le nombre de « like » de nos publications ? Tout simplement, parce que depuis son apparition en 2009, ce petit bouton « like » est synonyme de course entre utilisateurs : à celui qui obtiendra le plus grand nombre de pouces levés sur chacune de ses publications. Avec rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *