Entre 5.000 et 10.000 enfants sont enrôlés dans les milices dans la région du Kasai (Unicef)

Selon Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International, cité par le site de Rtbf, la Belgique a toujours été attentive à cette problématique. Et spécialement dans le cas de la République démocratique du Congo, où la situation est gravissime.

L’UNICEF et les associations partenaires estiment que rien que dans la région du Kasaï, à l’est du pays, entre 5000 et 10.000 enfants sont enrôlés dans les milices. D’autres régions sont également concernées, comme les provinces du Nord et du Sud-Kivu, l’Ituri ainsi que celle du Tanganyika. L’est de la RDC, riche en minerais, est devenu depuis vingt ans le terrain de l’affrontement des groupes armés. 

La Belgique a choisi de placer ce thème à l’agenda du Conseil de sécurité de l’ONU, dont elle assure la présidence durant tout le mois de février 2020. BPM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *