Editorial: Vers un confinement total ou un état d’urgence sanitaire !

Des voix se lèvent de plus en plus pour exiger les renforcements des mesures sanitaires afin de faire face au virus de coronavirus qui se propage rapidement. Une semaine après l’annonce de treize mesures sanitaires, le chef de l’Etat revient à la charge. Il va s’adresser dans les prochaines heures à la nation pour soit décrété un état d’urgence sanitaire ou confinement total.

Hier lundi, le chef de l’Etat a présidé une réunion interinstitutionnelle à la Cité de l’Union africaine. Au cours de cette rencontre à laquelle ont pris part les présidents de deux chambres du Parlement, Jeannette Mabunda de l’Assemblée nationale et Alexis Thambwe Mwamba du Sénat, ainsi que le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le Président de la république a annoncé à ses interlocuteurs les implications législatives des mesures prises le 18 mars dernier, fait remarquer Vital Kamerhe.

A ce jour, Kinshasa est durement touché par COVID-19, franchissant la barre de 40 cas. La plus grande crainte est de voir le Covid-19 franchir les barrières des provinces où la précarité de la vie est généralement pire qu’à Kinshasa. En témoigne la panique qu’a créée l’annonce, le week-end dernier, de la présence, à Lubumbashi, de deux cas infectés parmi les voyageurs du vol régulier de CongoAirways, qui a atterri le dimanche 22 dernier à l’aéroport de la Loano.

Sans action décisive, le nombre de personnes infectées va passer rapidement de quelques centaines à des dizaines de milliers et, d’ici quelques semaines, à des centaines de milliers.

Sarah Isaka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *