Editorial : L’amélioration des conditions sociales des Congolais d’abord !

Sylvestre Ilunga Ilunkamba a eu son tout premier baptême de feu hier mardi 3 septembre devant les députés nationaux, réunis en session extraordinaire. Dans un long discours, le Premier ministre a présenté à la Nation son programme d’action axé sur 15 piliers.

Sylvestre Ilunga fait ainsi de ”l’amélioration des conditions sociales des Congolais” son cheval de bataille. Et parmi ses principaux axes, l’éducation (comme clé du changement et principal ascenseur social) et l’accès aux soins de santé pour tous ainsi que l’assurance d’une couverture de santé universelle occupent une place de choix.

Il en est autant pour ”le développement du secteur de l’eau et de l’électricité”, facteurs qui s’inscrivent dans ”la lutte contre la pauvreté et la marginalisation sociale”.

Sylvestre Ilunga Ilunkamba met aussi un accent particulier sur ”la pacification du pays ainsi que sur la promotion de la réconciliation nationale, de la cohésion et de l’unité nationale”.

Il s’attend au ”renforcement de l’autorité de l’Etat, à la promotion de l’Etat de droit et de la démocratie”, de même qu’à ”la redynamisation de la diplomatie et de la réhabilitation de l’image de marque de la République démocratique du Congo”.

”La lutte contre la corruption et les crimes économiques”, fer de lance du programme de Félix Tshisekedi, figure aussi parmi les priorités du Gouvernement Ilunkamba.C’est dans cette optique que le Premier ministre tient à ”l’amélioration de la gouvernance dans la gestion des ressources naturelles, des entreprises du portefeuille et des finances de l’Etat”.

Dans la même perspective, le chef de l’Exécutif national compte consacrer son mandat à ”l’amélioration du climat des affaires et à la promotion de l’entreprenariat et de la classe moyenne”. Il tient, en outre, à encourager ”la diversification de l’économie et la création des conditions d’une croissance inclusive”. De même, ”la modernisation des infrastructures de base et l’aménagement du territoire national”.

Isaka Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *