Ebola dans le Nord-Kivu : Les médecins fuient les menaces de mort

Les infirmiers engagés dans la riposte contre Ebola dans les territoires de Beni et Lubero craignent pour leur vie. Ils ont vidé leurs lieux d’habitations suite à plusieurs menaces de mort dont ils font l’objet. Information confirmée ce vendredi 24 par le ministère de la santé.

Conséquences immédiates, des structures  sanitaires ont mis la clé sous le paillasson.

C’est le cas de la structure du centre de santé de référence de Kyakumba dans la zone de santé de Kyondo dont les activités sont aux arrêts depuis le mardi 21 mai.

Depuis le début de cette épidémie, plus d’une centaine d’attaques contre les institutions sanitaires, 4 morts et 38 blessés ont été enregistrés.

lessentielrdc.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *