Ebola /Butembo: La commission de communication de la riposte en grève pour réclamer les trois jours de salaire impayés

C’est à travers une déclaration rendue publique samedi 9 novembre, que ceux-ci ont exprimé leurs revendications lue au bureau de la coordination stratégique de la riposte à Ebola/Butembo.

Ces agents de la riposte chargés de la commission de communication et des relais communautaires de douze zones de santé ont écoulés trois mois sans salaires, en à croire cette déclaration.

Plus de cinquante signataires, du présent mémorandum vont procéder par un service minimum pendant 72 heures en attendant que leurs arriérés soient apurés.

Pendant les 3 jours d’ultimatum accordés à la coordination stratégique de la riposte, les grévistes ont suspendu quelques services phares de leurs cellules entre autres: “les réunions des sous commissions communications, les partages et envois des rapports, participation aux réunions de sous coordinations respectives, participation aux différentes formations”.

Le même mémorandum ajoute qu’au-delà de 72 heures si rien n’est pris en compte, ils passeront à la vitesse supérieure et aux actions des grandes envergures sans les définir.

Pour le responsable de la riposte en ville de Butembo John Kombe, la coordination intensifie les tractations avec le ministère de la santé pour le payement de ces arriérés des agents de la riposte  de 12 zones de santé.

De notre correspondant à Butembo, Lyriciste Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *