Dossier Turunga : L’Hon. Lumbulumbu obtient la libération de 45 personnes et propose la méthode MARC pour une solution durable

C’est depuis hier 15 mai 2010 vers 14h00 que l’élu de Lubero et Vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord Kivu, l’Hon. Jean-Paul Lumbulumbu Mutanava s’est investi dans la démarche pour la libération de 45 personnes arrêtées hier tôt le matin dans le cadre de l’exécution d’une décision de justice sur un conflit foncier opposant une grande partie de la population du quartier Turunga en territoire de Nyiragongo à Mme Mawazo.

Exécutée déjà, cette décision a connue la résistance de la population qui, de bonne foi, avait acheté plusieurs terrains sur une concession qu’elle connaissait appartenir a Mr. Shemsy et Kakoti. Une deuxième exécution de cette décision judiciaire a eu lieu donc le 15 mai 2020, occasionnant l’arrestation de 45 personnes par la Police et l’armée dans une opération occultée de bouclage.

Saisi par la population de Turunga, l’élu de Lubero, l’Hon. Jean-Paul Lumbulumbu Mutanava, très sensible aux problèmes de la population, a arrêté son travail au bureau de l’Assemblée provinciale pour se pencher sur la question et descendre personnellement sur terrain. De 14h00 à 19h00 du 15 mai 2020, l’Hon. Lumbulumbu a rencontré le Procureur de la République de Goma pour obtenir la libération des détenus.

Dans la soirée, deux femmes allaitantes et un vieux de 70 ans ont été vite libérés. Faute d’audition, les autres détenus devraient attendre le lundi 18 mai 2020, le 16 et 17 mai étant fériés. Fin négociateur, l’Hon. Lumbulumbu a sollicité et obtenu du Procureur le détachement de deux magistrats pour poursuivre les auditions ce samedi 16 mai 2020 aux fins d’une libération des détenus.

A 7h00 du matin de ce 16 mai 2020, deux magistrats étaient déjà a pied d’œuvre à cet effet. C’est finalement vers 16h00 que l’Hon. Jean-Paul Lumbulumbu, accompagné par l’Hon. Olivier Tuishi élu de Nyiragongo, obtiennent la libération de tous les autres détenus, à la satisfaction totale de l’administrateur de territoire de Nyiragongo et des familles des personnes arrêtées.

Pour l’Hon. Lumbulumbu, la libération de 45 personnes arrêtées n’est que la phase une de sa démarche. Il veut organiser un dialogue social entre les parties en conflit pour une solution alternative durable. L’élu de Lubero et Vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord Kivu, Jean-Paul Lumbulumbu propose la Méthode Alternative de Résolution des Conflits(MARC), qui est la concrétisation du principe général de droit “Mieux vaut un mauvais arrangement qu’un bon procès”.

L’élu de Lubero compte mettre en place dès la semaine prochaine un comité pour la résolution définitive des conflits fonciers à Turunga qui, selon lui, doit avoir en son sein les élus de Goma et de Nyiragongo sous sa facilitation. Approche saluée par l’Hon. Olivier Tuishi, élu de Nyiragongo qui épouse la démarche proposée par l’élu de Lubero, l’Hon. Jean-Paul Lumbulumbu Mutanava.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *