Dossier conflit de Turunga : Des concessions faites, mais deux divergences encore à aplanir (Hon. Jean Paul Lumbulumbu)

Reprise ce samedi 17 octobre 2020 à Goma des activités des mini-dialogues dans le cadre des conflits fonciers de Turunga. Les parties au conflit tous présents, ont été informés, pour la première fois, des concessions proposées par chacune d’elles pour aboutir à une solution pacifique du conflit.

La principale partie au conflit, Mme Mawazo, grâce à la technicité et la sagesse du comité de Facilitation, a fini par accepter de concéder 25% du terrain aux acheteurs et d’occuper le reste.

Pour les représentants des acheteurs, ils ont accepté de faire des concessions en termes de rachat à raison de 25% du prix d’achat des parcelles alors que Mr Jemsy a accepté de mettre à la disposition des acheteurs un terrain de 50/50m dans un quartier proche de Turunga.

Des sources sûres, nous apprenons que si toutes les parties ont fait des concessions, elles ont encore quelques divergences sur la délocalisation ou non de certains acheteurs. Divergences sur lesquelles le comité de Facilitation va travailler avec les parties séparément toute la semaine prochaine.


Pour l’Hon. Jean Paul Lumbulumbu Mutanava, Vice Président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu et Président du Comité de Facilitation du Dialogue social de Turunga, les concessions faites prouvent la bonne foi de chacune des parties de résoudre, par la solution alternative et pacifique ce conflit.

L’Hon. Jean Paul Lumbulumbu Mutanava, soutenant que les divergences sont inhérentes aux groupes en conflits dans un dialogue, reste cependant confiant qu’une solution alternative reste possible. Ce dialogue bénéficie désormais de l’appui technique de l’Ong. AAP soutenu par le projet MSR-USAID.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *