Lutte contre Ebola à Bukavu : La société civile préconise la mise en place d’un service de monitoring

La coordination provinciale de la société civile du Sud-Kivu a annoncé mercredi 17 juillet 2019, la mise sur pied d’un service de monitoring à Bukavu. Objectif, fournir au quotidien aux autorités et aux populations du Sud-Kivu, des informations fiables sur le terrain relatives à la sensibilisation et prévention contre Ebola.

Mardi dernier, le président de coordination de la société civile n’est pas allé par le dos de la cuillère en soutenant qu’ « il y a des raisons de croire que si nous fermons les yeux, Ebola risque de nous surprendre ». Me Patient Bashombe presse le gouvernement et la communauté internationale à disponibiliser des vaccins dans le Sud-Kivu.

Il y a des raisons de croire que si nous fermons les yeux, Ebola risque de nous surprendre et donc toutes les dispositions doivent être prises par l’autorité et par la communauté et chacun doit jouer son rôle et c’est à ce titre là que nous recommandons à la communauté internationale, nous recommandons au gouvernement de nous disponibiliser au Sud-kivu des vaccins, nous recommandons que les dispositifs soient implantés au Sud-Kivu urgemment pour que nous soyons à même de lutter contre le virus Ebola. Nous recommandons également à toutes les communautés, les églises, toutes les églises mettent des dispositions à leur entrée,  des lavages des mains et l’hygiène parce que les églises sont des lieux dans lesquels les populations peuvent se retrouver en grand nombre“, recommande Me Bashombe.

Eugide Abalawi