Covid-19 à Kinshasa: trois personnels de santé séquestrés par une famille à Kimbanseke

Des équipes luttant contre la propagation du coronavirus à Kinshasa ont été agressées par des habitants qui résistent au message de prévention, ont déploré mercredi les autorités sanitaires de la République démocratique du Congo (RDC). “Des séquestrations et agressions des équipes de riposte contre la Covid-19 se sont multipliées à Kinshasa“, a affirmé le Comité chargé de la riposte dans son bulletin journalier sur la situation épidémiologique.

Ce mouvement de résistance entraîne la paralysie des activités de surveillance, notamment la recherche active des cas“, a-t-il ajouté. Trois personnels de santé ont été séquestrés par une famille dans le quartier populaire de Kimbanseke, dans l’est de la capitale, où treize cas ont été enregistrés, selon le bulletin épidémiologique.

Dans un autre quartier, une équipe de la commission psycho-sociale “a été menacée au couteau“, alors qu’elle allait rendre les résultats de deux cas confirmés. “Les négociations d’évacuation de ces deux cas ont été engagées depuis six jours, mais sans succès“, selon le bulletin épidémiologique. Les cas confirmés sont généralement évacués vers des hôpitaux. Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *