Consultations présidentielles: Voici les propositions de la diaspora congolaise de Nairobi

On avance lentement mais sûrement vers la fin des consultations initiées par le chef de l’État. Est-on au bout du tunnel d’une crise que d’aucuns qualifient d’«artificielle » entre les institutions issues de la coalition FCC-CACH ? La diaspora congolaise de Nairobi qui suit de plus près ces consultations présidentielles et fervents lecteurs de lessentielrdc.info, a fait sa lecture de la crise actuelle et propose au chef de l’Etat de:

  1. Dissoudre le parlement
  2. Organiser les élections après 90 jours.
  3. Réformer la commission électorale” CENI” avant les élections de 2023
  4. Créer une commission transparente de justice et de réconciliation au Congo.
  5. Créer une commission anti- corruption.
  6. Créer un service national pour la jeunesse et par consensus libérer Kamerhe.
  7. Enregistrement national des personnes âgées: Après 2021 commencer à leur donner des jetons ayant une valeur de 30$ mensuellement.
  8. La modification de la constitution: L’élaboration de la constitution est un processus. Il s’agit de nous rassembler et voir comment améliorer ce que nous avons pour le bien de notre pays et de notre peuple. C’est pourquoi nous proposons ce qui suit:
  • Un consensus sur ce qui peut être modifié dans la constitution.
  • Les gouverneurs doivent être élus directement au suffrage universel ou être nommés par le président de la république et approuvés par le congrès.
  • Créer un poste spécial et électif représentant les femmes dans nos 26 provinces. C’est à dire, formuler une loi qui créera un siège “spécial mais électif” pour les femmes dans l’assemblée nationale et provinciale.
  • Égalité de genres: Refondre toutes nos institutions et donner un emploi à nos femmes qualifiées.
  • Après 2023, voir comment on peut restructurer notre branche exécutive du gouvernement.
  • Réforme fiscale: En particulier les impôts qui touchent les petites et moyennes entreprises doivent être révisés afin de stimuler l’emploi de nos jeunes chômeurs.
  • Exonération sur certains produits et entreprises dirigés par des groupes vulnérables de notre société.
  1. Modification de notre loi sur l’immigration; il y a beaucoup de choses à faire ici. Certaines modifications sont urgentes et peuvent nous aider économiquement, telles que:
  • Tout étranger souhaitant investir le minimum de 500,000$ peut avoir une résidence permanente et obtenir la nationalité après 5 ans s’il le souhaite.
  • Tous les immigrants doivent être enregistrés par le gouvernement et le UNHCR.

Patrick BYAMUNGU SEBASHI LOSTE, depuis Nairobi au Kenya

1 thought on “Consultations présidentielles: Voici les propositions de la diaspora congolaise de Nairobi

  1. Très bonne initiative de la DIASPORA CONGOLAISE ou les CONGOLAIS DE L’ÉTRANGER AU KENYA.
    Ayant résidé près de 25 ans à Johannesbourg ,en Afrique du Sud, où j’ai eu le privilège de causer et prendre photos avec Son Excellence UHURU KENYATTA, je félicite cette Diaspora Congolaise positive du Kenya.
    Et je vs voudrais m’abonner à L’essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *