Congo- Brazzaville: Des ex-rebelles Ninja réclament leur réinsertion socio-économique

Au Congo-Brazzaville, les ex-combattants Ninjas attendent toujours leur réinsertion socio-économique, malgré la signature de l’accord de paix en décembre 2018. Ils sont des centaines à languir dans les villages, faute d’activités lucratives. Les ex-Ninjas appellent les autorités à accélérer le processus de leur prise en charge.

Désarmés et cheveux rasés, on reconnaît désormais ces ex-combattants Ninjas par des petits groupes qu’ils forment dans les villages, ou par les motos dites “Jakarta” que de rares ex-miliciens fortunés utilisent pour se déplacer. Ils vivent, pour la plupart, dans une grande misère.

Sarah Isaka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *