Violences au Kasaï : 3 morts,10 blessés, plus de 20 maisons incendiées (Sociv)

Il y a deux semaines que le sang a coulé dans le village Bakuakenge. Des maisons incendiées et plusieurs habitants de ce village se retrouvent en brousse.Ceci fait suite au conflit frontalier dont fait face deux communautés Lulua et Kuba réclamant ce village (Bakua kenge)appartenir au Kasaï-central dans le territoire de Demba pour la communauté Lulua et au Kasaï dans le territoire de Mweka pour la communauté Kuba.

D’après le bilan dressé par la société civile locale,3 morts ,10 blessés
graves pris en charge dans une structure sanitaire et plus de 20 des maisons incendiées seraient enregistrés au cours de ces affrontements tout en signalant qu’un bon nombre d’habitants se retrouve dans la brousse pour refuge.

Après des violents affrontements survenus ce mardi 04 août dans le territoire de Demba, le gouverneur ad intérim de la province du Kasaï-central a dépêché une disposition sécuritaire à Kalundu pour maintenir l’ordre public et assurer la sécurité des populations civiles.

D’après une source,Il y a deux semaines une vive tension
a paralysé le territoire de Demba, après que les
Kubas de Muanga ont attaqué et tué des paysans
de Bakua Ntamba dans leurs champs causant 16
victimes.

Signalons que le gouverneur Pieme du Kasaï et son homologue déchu du Kasaï-central Martin Kabuya se disputaient il y a peu ce village d’où leurs passages dans ce village étaient à la base des querelles entre ces deux communautés.

Fabrice Kabamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *