COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MOUVEMENT CITOYEN AMKACONGO SUITE AU NAUFRAGE SURVENU SUR LE LAC KIVU LE 15 AVRIL 2019

 

Twitter: @AmkaRDCongo
Tel: +243842260542 +243 994186150

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MOUVEMENT CITOYEN AMKACONGO SUITE AU NAUFRAGE SURVENU SUR LE LAC KIVU LE 15 AVRIL 2019

Le Mouvement citoyen AMKA CONGO se sent consterné par la tragédie qui vient de frapper le Territoire de Kalehe en Province du Sud-Kivu, à la suite du naufrage d’une pirogue motorisée survenu sur le lac Kivu, en date du 15 Avril 2019, et qui a causé la mort de plus de 150 compatriotes à son bord, qui allaient a Minova au Sud-Kivu depuis Kituku au Nord-Kivu.

Le Mouvement Citoyen AmkaCongo présente ses condoléances les plus attristées aux familles qui ont perdu les leurs et à tous les habitants du Territoire de Kalehe en particulier, et ceux du Kivu et de la RDC en général. Puissent les âmes des illustres disparus reposer en paix !

Cependant, le Mouvement AmkaCongo note que cet accident mortel est étroitement lié au manque d’une régulation appropriée en matière de transport lacustre, à la mauvaise gouvernance politique et à la passivité des agents des services spécialisés œuvrant dans ce secteur, lesquels n’auraient jamais dû autoriser à une pirogue le quitus d’embarquer un poids plus de deux ou trois fois supérieures à sa capacité normale d’embarquement.

AmkaCongo rappelle que tant que les agents des services étatiques continueront à être recrutés sur des bases tribales, ethniques et familiales, caractérisées par l’incompétence notoire, la complaisance, le népotisme et le clientélisme, nous serons toujours au rendez-vous de ces genres d’évènements malheureux et ne cesserons de pleurer nos morts.

Tout en remerciant le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO pour la promptitude et la compassion transmise aux familles éplorées lors de son séjour sur place, AmkaCongo lui suggère de prendre des mesures urgentes qui s’imposent pour que pareille situation ne se répète.

A cet effet, le Mouvement citoyen AmkaCongo recommande ce qui suit :
Que les responsables maritimes et/ou lacustres qui ont autorisé le départ de cette embarcation naufragée soient relevés de leurs fonctions à titre conservatoire et mis à la disposition de la justice, afin que les responsabilités soient établies ;

Que les gouvernements National et Provincial, en collaboration avec leurs partenaires se mettent à pied d’œuvre pour l’acquisition des moyens de transport modernes et appropriés sur le lac Kivu en général et en particulier dans les Territoires de Kalehe et d’Idjwi ;

Que les acteurs impliqués dans la navigation sur le lac Kivu ainsi que sa règlementation, soient suffisamment formés et capacités sur la prévention et la gestion de risques y relatifs ;

Que les éléments de la Force navale des FARDC et de la Police lacustre de la PNC soient équipés en matériels appropriés, formés et capacités, afin d’être à même d’apporter des réponses adéquates et urgentes dans le cadre de l’inspection des engins de navigation, et de toujours réagir au moment opportun en cas d’un naufrage pour sauver des vies exposées ;

Que le recrutement des nouvelles unités dans ce secteur en cas de besoins respecte les normes de la méritocratie afin de décourager les antivaleurs, telles que la corruption et le tribalisme, érigés en principe par les services concernés.

Fait à Bukavu, le Mercredi 18 Avril 2019.

Pour le Mouvement Citoyen AmkaCongo

Cellule de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *