Bukavu : Timide participation de la population aux travaux d’assainissement ce samedi

Les travaux d’assainissement de la ville de Bukavu communément appelé « Salongo », ont été timides ce  01 juin 2019, contrairement aux semaines passées, a constaté un reporter de L’Essentiel.

Si, à certains endroits des citoyens de la ville de Bukavu ont pu donner un coup de brosse pour rendre leurs milieux respectifs propres, d’autres par contre ont joué aux spectateurs. Bras croisés, devant leurs échoppes ou magasins en train de tuer le temps à parler politique et d’attendre qu’il sonne 10hoo pour débuter leurs activités commerciales. C’est le cas aux croisements de l’avenue Mbaki et la route qui mène vers la mairie ainsi que l’athénée d’Ibanda.

Ici, on peut apercevoir sans utiliser des jumelles, des débris des sachets et bouteilles en plastiques ci et là.

Interrogés quant à ce, quelques habitants ont reconnu n’avoir pas exécuté les travaux communautaires, sans avancer un motif valable.

« je ne sais pas trop, pourquoi l’on a pas nettoyé ne fut-ce que les devantures de nos maisons de commerce », se défend une jeune vendeuse dans un restaurant de la place.

« C’est un peu difficile pour nous d’assainir ce tronçon avec des va et viens des motos », Explique un vendeur des crédits d’appel.

« De toute les façons, ce n’est qu’une partie remise », renchérit une vendeuse dans une maison de vente d’articles mixtes.

Il y a deux semaines, le maire de Bukavu Méschac Bilubu Ulengabo, a enjoint les  ménages de sa juridiction à s’adonner aux travaux communautaires chaque samedi afin d’épargner Bukavu des diverses maladies.

L’autorité urbaine a pris cette mesure au cours d’une visite d’itinérance sur terrain en vue de se rendre compte de l’état de salubrité dans son entité.

La mauvaise gestion de des déchets, souvent entassés ça et là au niveau des marchés municipaux, avenues, rues et ruelles, est un des facteurs  à la base  de l’insalubrité dans la ville de Bukavu.

Juliette Fazili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *