Bukavu: Tension ce matin au marché Bondeko après la mort d’un docker

La tension est monte d’un cran ce jeudi matin aux alentours du marché Bondeko au quartier Nkafu, dans la commune de Kadutu. A la base, la découverte du corps sans vie d’un docker au marché Beach Muhanzi.

Selon Julien Namegabe, président de la société civile sous noyau de Nkafu qui rapporte la nouvelle, « il aurait été tué par les enfants de la rue la nuit du 20 au 21 mai et qui ne sont pas à leur premier forfait. C’est plus tard que les autres SDF énervés vont procéder à amener certains enfants de la rue au sous commissariat du beach  Muhanzi et ceux qui ont résisté ont incendié et pillé quelques boutiques et dépôts de vendeurs au marché Bondeko Où jusqu’à maintenant les activités restent paralysées ».

A l’en croire toujours, la police a usé des gaz lacrymogènes pour disperser les semeurs des troubles afin de rétablir l’ordre public.

« des biens et marchandises des vendeurs au Bondeko perdus après des bombes lacrymogènes pour disperser de semeurs de troubles suite à l’insécurité », relate le président de cette structure citoyenne dans un message posté sur un réseau social.

Pour rappel, le corps de l’infortuné la trentaine révolue, a été retrouvé ce jeudi 21mai 2020, sur avenue Michombero, au Quartier Nkafu dans la commune de Kadutu à Bukavu. Les enquêtes sont certainement ouvertes pour retracer les vraies circonstances de cette mort.

BPM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *