Bukavu : Reprise des cours à l’institut de Kadutu, après la marche de protestation

Les cours ont repris ce vendredi 29 novembre 2019, après une journée de jeudi 28 novembre 2019 très agitée. Aux premières heures de la matinée de jeudi, les élèves de cet établissement scolaire ont brûlé des pneus à l’entrée de leur école.

Ces derniers se sont indignés contre la non mécanisation de leurs enseignants et la reconnaissance par les autorités de tutelle de la section technique sociale.

L’on pouvait lire sur des papiers affichés sur les murs de leur enclos, ” Nous exigeons l’enregistrement de nos enseignants”.

A les entendre parler, ces élèves disent qu’ils sont étonnés de constater que leurs enseignants ne sont reconnus par l’État.

Ce triste. Nous voulons que nos enseignants soient enregistrés comme on est en train d’enregistrer d’autres des enseignants NU et NP. Ça fait maintenant plus de deux mois que nous n’étudions plus convenablement. Nos enseignants ne sont ni payés et moins encore ils ont refusé de les enregistrer. Nous voulons étudier”, déclare un élève.

Cette section technique sociale à l’origine de cette marche de colère, est une nouvelle section ouverte il y a au-moins cinq ans contrairement à d’autres qu’organise cette école depuis sa création.

Toutes les activités d’enseignements ont été paralysées à l’Institut de Kadutu ; une école officielle de la commune de Kadutu. Les deux autres écoles primaires, à savoir, l’EP Mavuno et l’EP Furuha, qui se trouvent dans ce même enclos n’ont pas fonctionné à cause de ce trouble.

Après une vive tension aux installations de leur école, ces élèves munis, chacun d’un morceau de bois à la main, ont pris la direction de la botte pour rencontrer les autorités.

Héritier Bashige M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *