Bukavu : Quelques utilisateurs de Facebook d’accord pour le retrait de « like »

Le retrait de nombre de like est important pour certains utilisateurs du réseau social Facebook à Bukavu, pour avoir différents avis d’amis d’une manière détaillé sur les pages et les comptes des concernés à travers l’onglet des commentaires.

Ces derniers rencontrés sur avenue Mbaki en commune d’ibanda ce vendredi 6 septembre 2019 s’expliquent au micro du journal l’Essentiel.

« Pour moi je trouve que c’est très important car vous allez voir des amis sur facebook qui aiment vos publications sans pour autant lire le contenu c’est à dire ils le font juste pour vous faire seulement plaisir au lieu d’exprimer leurs sentiments à travers l’onglet des commentaires chose que moi je trouve moins intéressante sur Facebook parce qu’on ne sait pas qu’est-ce qui les attirent .Comme le fondateur a trouvé mieux de retirer ce système c’est super car là maintenant on aura l’idée des réactions de nos amis par rapport à nos publications » , a indiqué le journaliste Amisi Musada du journal Débout rdc ,une presse en ligne.

Pour l’ingénieur Omance Makuba, ce qui est important c’est le commentaire qu’on met en dessous des photos pour aider certains utilisateurs à diminuer la paresse de moins écrire.

« Pour moi si on supprime le commentaire là ça aurait d’impact mais ce qui est important c’est le commentaire en dessous des photos car il y a des gens qui aiment des publications par manque des connaissances de toutes les fonctions de la technologie sur Facebook. Ils sont en train d’utiliser ces boutons abusivement parce qu’ils n’ont pas des mots .Donc je trouve que c’est un avantage car ça va aider aux gens à mieux  à s’exprimer, écrire ainsi diminuer leur paresse », confirme-t-il.

Pour sa part, madame Sylvie Mugoli, une commerçante des fournitures scolaires,  estime que c’est un ordre qu’on veut juste placer dans ce réseau social facebook sur le plan commercial.

« C’est un ordre que le fondateur veut placer sur facebook peut être il a constaté qu’il y a un déséquilibre au niveau de l’entreprise sur le plan financier. Car facebook est une entreprise, qu’on se le dise mais aussi je trouve qu’en supprimant le nombre de like va nous aider aussi à avoir  les bons commentaires dans le vrai sens », affirme-t-elle.

Notons que le fondateur de réseau social facebook  Mark Zunckel veut retirer le nombre de like pour limiter sa chute d’audience. La firme californienne envisage en effet de masquer la comptabilisation du nombre de « j’aime » obtenu sur chaque publication. Depuis plusieurs mois, des tests sont déjà menés sur Instagram, et leurs résultats seraient concluants.

Ce pouce « j’aime » ou « like » est aujourd’hui omniprésent, c’est presque devenu un automatisme. Son apparition, il y a dix ans, a complètement bouleversé les usages du web social. Alors, pourquoi Facebook cherche-t-il aujourd’hui à faire marche arrière en faisant disparaître le nombre de « like » de nos publications ? Tout simplement, parce que depuis son apparition en 2009, ce petit bouton « like » est synonyme de course entre utilisateurs : à celui qui obtiendra le plus grand nombre de pouces levés sur chacune de ses publications.

Judith Kahasha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *