Bukavu: L’évolution des travaux sur le tronçon routier ancienne Biac jusqu’à Mobil saluée par les habitants

L’évolution des travaux de réhabilitation de la voirie urbaine de Bukavu est saluée par les habitants. Plus particulièrement  les travaux sur le tronçon routier ancienne Biac jusqu’à Mobil.

« je suis content que ces travaux se fassent sans trop de tapage politique. Une initiative à encourager », estime Rodric, un jeune entrepreneur.

« j’encourage le gouverneur à faire encore mieux pour se distinguer de ses prédécesseurs », ajoute un vendeur des crédits d’appel.

« je suis serein que cette province finira par décoller avec des hommes consciencieux. Il y a de quoi mettre des bouchées doubles parce que nous sommes en retard par rapport à d’autres provinces du pays », renchérit un fonctionnaire de l’Etat.

C’est depuis lundi que les habitants de Bukavu ont vu une autre image de la voirie de leur ville. Le boulevard Patrice Emery Lumumba, dans son tronçon compris entre la Sonas et la place Mulamba subit une cure de jouvence.

De la Sonas à la place Mulamba, la route est fermée à la circulation des engins roulants. Toujours sur le boulevard Patrice Emery Lumumbu à hauteur de l’église Philadelphie francophone, la route est fermée à la circulation pour raison des travaux. Ici, le tracteur a gratté la chaussée. Sous le vrombissement des moteurs des engins de construction de la route, nos reporters ont réussi a tiré des explications au près d’un ingénieur en chaussées, sur la nature de ces travaux et leur durée.

“Ces travaux lancés depuis le mois d’Avril dernier, sont exécutés par la société congolaise de construction SOCOC sous traitance de TRABEMCO. Les travaux prendront une durée de 10 mois. 20km pour la ville de Bukavu, contractuel”,  affirme l’ingénieur Jean Bosco Kibasamu.

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *