Bukavu : La société civile s’insurge contre la tendance à la hausse des prix des denrées alimentaires

Le président de la société civile noyau d’Ibanda, a fustigé lundi, la tendance à la hausse des prix des produits de première nécessité constatée ces jours-ci sur les marchés de Bukavu. David Cikuru estime que cette hausse amenuise le pouvoir d’achat des ménages aujourd’hui sur toute l’étendue de la ville.

« aujourd’hui plusieurs ménages passent la nuit ventre creux à cause de la hausse de prix des produits de première nécessité. Le gouvernement provincial devra gérer au mieux cette situation pour que les habitants de Bukavu puissent acheter les denrées alimentaires sur le marché moins cher qu’elles le sont aujourd’hui », a déclaré David Cikuru, au cours d’une interview exclusive accordée à L’Essentiel.

Selon lui, à une certaine époque la valse des étiquettes des prix des produits était visible. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

« Aujourd’hui, nous ne retrouvons plus les étiquettes sur les marchandises ; c’est la grande porte ouverte à la spéculation », a ajouté le président de la société civile noyau communal d’Ibanda.

A l’en croire, la flambée des prix des produits alimentaires pénalisent d’abord les plus pauvres.

« une personne qui ne mange pas, sa vie est en danger. Cette situation pénalise les plus démunis. Alors que le président de la République s’est posé en défenseur du pouvoir d’achat, cette réalité commence à poser un problème politique à l’exécutif. Il faut interpeller ces récidivistes au niveau de la justice et de la police. Il faut leur demander les raisons de la hausse des prix. C’est inconcevable qu’on achète un sac de riz à 23$ alors qu’il coutait 23$. On ne peut pas s’enrichir sur les pauvres  », s’insurge-t-il.

Généralement, l’approche des fêtes de fin d’année engendre des comportements mercantilistes chez certains commerçants. Un fait constaté autant à Bukavu que dans d’autres villes du pays.

Eugide Abalawi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *