Beni: “un manifestant tué ce matin à Boïkene , il a été tiré à bout portant” (témoignage)

La population de Beni est dans la rue depuis le matin de ce Lundi 25 novembre 2019 pour dénoncer la recrudescence de l’insécurité et multiples tueries des civils par des présumés rebelles ADF. Elle manifeste également pour exiger le départ de la Monusco, quelle accuse d’une passivité face aux massacres des civils à Beni par les rebelles ougandais d’ADF.

Ces jeunes en colère se sont d’abord rendus à l’hôtel de ville de Beni où ils ont mis du feu sur les installations de la mairie de Goma. Ils se sont ensuite rendus à la base de la Monusco dans le quartier Boikene en commune Mulekera, ville de Beni.

” jusqu’à présent un menuisier au nom de Gerlance a été tiré à bout portant par les militaires casques bleus, le corps du menuisier est encore ici sur le sol”, témoigne un jeune sur place joint par L’ Essentiel .

À lui de poursuivre que deux véhicules de la Monusco et un groupe électrogène viennent d’être brûlés par les manifestants en colère.  Les services de l’ordre viennent d’être déployés sur le lieu pour calmer la situation.

Depuis Goma, David LUPEMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *