Beni : En pleine journée de deuil, les ADF ont encore tué trois autres civils à Kainama

Les rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF) ont de nouveau signé une nouvelle attaque dans la localité de de Kitsimba dans le groupement Banande-Kainama en territoire de Beni au Nord-Kivu (Est de la République démocratique du Congo, la nuit de jeudi 30 à vendredi 31 juillet 2020.

D’après le fonctionnaire délégué du gouverneur de province affecté à Kainama, ces rebelles ont surgit dans cette partie du pays pendant les heures tardives de jeudi avant d’incendier quelques maisons, puis exécuter trois civils par armes blanches et blesser d’autres.

Dydis Muhindo, indique que n’eût été l’intervention rapide des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), le bilan de cette attaque serait énorme, d’où son appel à la population de continuer à faire confiance à son armée en lui donnant des vraies informations pourqu’ ensemble l’on mette fin à la tragédie des rebelles ADF dans la région de Beni.

C’est dans la localité de Kitsimba, groupement Banande-Kainama. comme bilan nous avons trouvé trois morts et deux blessés. Ces rebelles sont venus de la brousse la nuit, avant de tuer ces personnes par machette. heureusement que l’armée est vite intervenue pour limiter les dégâts. que la population reste vigilante et qu’elle ait encore confiance à son armée”, a-t-il indiqué.

Cette autorité administrative ajoute que cette situation a causé un déplacement massif de la population pour des zones supposées sécurisées craignant pour sa sécurité.

Notons que cette nouvelle attaque intervient alors que la société civile du groupement Banande-Kainama a décrété deux journées de deuil en mémoire des victimes de massacre perpétré par les mêmes rebelles ADF au village Mutido il y a 48 heures passées.

Gires Kasongo, depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *