Beni : Certaines écoles ont fermé les portes suite à l’activisme des rebelles ADF à Kainama

L’activisme des rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF) dans la région de Beni impacte négativement sur l’éducation des enfants dans le groupement Banande-Kainama en territoire de Beni dans le Nord-Kivu(Est de la République Démocratique du Congo).

La société civile locale indique que certaines écoles ont fermé les portes au village Mukondi craignant des représailles de ces rebelles.

Contacté par lessentielrdc.info ce vendredi 13 novembre 2020, Jonas Bin Kasumba, président de la société civile de Banande-Kainama soutient que les enseignants se retrouvent seuls à l’école. car certains village restent vidés de leurs habitants après les récentes tueries des civils par les rebelles ADF.

Cet acteur de la société civile indique par ailleurs que dans le centre de Kainama les activités scolaires ont repris mais timidement.

Les activités scolaires ont repris mais il y a certaines écoles qui n’ont pas pu fonctionner à l’exemple de l’école primaire Amsini de Mukondi qui n’est pas fonctionnel mais aussi l’école primaire Manzumbu où on a des enseignants mais les écoliers ne sont pas présents“, a-t-il indiqué.

La société civile demande aux autorités militaires de prendre des dispositions nécessaires pour le retour de la paix et la sécurité durable dans la région de Beni longtemps menacée par les rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF).

Gires Kasongo, depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *